Vacances d’automne

Par défaut

Valentin a pris quelques jours de vacances, pour un total de 10 jours consécutifs à fond dans les travaux ! Ca a sacrément avancé, tant mieux, vu le deuxième confinement…

Sylvain est revenu l’aider ! au top !

Ils ont coulé du béton sous le tuyau pour consolider la voute.

Sylvain a passé les gaines électriques et fait le coffrage pour la marche. Ils ont ensuite mis un demi mètre cube de sable, un film sous dalle, un treillis soudé.

La bétonnière est en surchauffe 😀 dans la pièce. Ils utilisent du béton allégé fibré, contenant des billes de polystyrène (300kg au mètre cube). Il y en avait partout ! Surtout quand mon père veut en mettre dans la bétonnière !!! Ahahahhahah !!!

Je n’ai pas dégainé le portable assez vite pour le nuage de fumée en dehors de la bétonnière.
Sylvain tire la chape

La chape à l’intérieur de la pièce est finie, il manque la marche et le plan incliné, la porte étant très basse, n’ayant pas pu creuser plus…il faut s’adapter…

Après plusieurs jours de séchage, Valentin a installé les rails de placo, les évacuations et les arrivées d’eaux du lavabo, lave main, lave linge, chauffe-eau, et les gaines électriques…

Et TADAM !

Mon père s’est occupé du toit, de le nettoyer un maximum.

Vous remarquerez la marque bleue sur le mur, correspondant à la future fenêtre de la cuisine.

La marque de la fenêtre fixe

Nous avons nettoyé aussi la terrasse remplie de mousses, et lichen, bien visibles sur la photo précédente. Elle a été passée au karcher !

Augustin m’a beaucoup aidé ! Mon père également 🙂

Le plafond de la future cuisine a bien avancé également ! Vincent le père de Valentin est venu nous aider !

L’OSB a été fixé ainsi que les rails du placo
La laine de roche a été mise en place avant d’accueillir le placo

Je me suis occupée de l’escalier, j’ai poncé la poutre centrale. Elle était quasiment invisible quand il y avait le lambris. Elle avait quand même une couche de foncé, cire d’antiquaire ? qu’est-ce que c’était gras… En peu de passage, les bandes de la ponceuse étaient toute collantes… La poutre va mieux respirer à présent, nous la laisserons brute. J’ai également enlevé le reste du lambris sous l’escalier montant, ainsi que la partie dessous qui donnait accès au petit endroit trop mignon avec la petite fenêtre. J’ai nettoyé, poncé l’étagère…

Je pense que je peindrai à la toute fin des travaux l’escalier en blanc, sauf la marche, seulement la contre marche, le dessous et les côtés…à réfléchir. En tout cas par chance il a de la moquette collée qui protège bien le bois.

Nous nous sommes occupés également de la chambre en haut, anciennement la chambre chalet-montagne.

Valentin a fait un coffrage en béton au dessus de la porte, pas le choix c’était tout cassé. Par contre la porte est vraiment basse, ils étaient tous petits avant ! 😀 du coup quelques têtes se sont cognées… 🙁

Mon rôle dans cette pièce était de poncer les grosses poutres qui seront en partie visibles. J’ai utilisé notre ponceuse à bande… Punaise que c’était long ! franchement le rendu n’était pas très visible. Puis nous avons équipé les meuleuses de disques à lamelles ! Rohlalallala que j’ai perdu du temps avec la ponceuse ! Avec deux meuleuses en action on a été d’une efficacité redoutable !

Le ponçage intense était très éprouvant pour le système respiratoire, et les yeux. On nous avait prêté un masque intégral avec cartouche, indispensable ! J’ai fait une photo de mon premier équipement, pas assez efficace pour se protéger…

Vous noterez que la casquette du pêcheur est de la partie ! La buée aussi ! 😀

Valentin a ensuite pulvérisé du xylophène partout sur le bois pour le traiter. Prochaine étape dans cette pièce sera d’isoler entre les poutres, comme fait dans la future cuisine.

Je finis cet article par une photo d’un lever de soleil en automne à La Bastide !

4 réflexions au sujet de « Vacances d’automne »

  1. Bernadette VINCENTI

    Valentin, heureusement que tu retournes au travail pour te reposer ! Quel boulot ! Bravo et à toutes les petites mains aussi. Au milieu de tout ça j’espère que tu as pu souffler tes bougies Augustin🎂🎉

  2. CLAIRE-MARIE MANENC

    Quelle avancée… c’est impressionnant ! L’ambiance doit être joyeuse avec tous ces coups de mains… dommage que je sois si loin, je serais bien venue aider !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *