Au commencement …

Par défaut

Le confinement fait prendre conscience de beaucoup de choses… Le manque de l’Aveyron et surtout de La Bastide Pradines était le plus difficile pour moi.

La liberté, la campagne, le bon air, se ressourcer, vivre simplement, se balader, c’est cela dont on a envie ! Faire des voyages cela n’a jamais été notre truc, les voyages en avion écologiquement parlant ce n’est plus possible pour nous…

Un tour sur le bon coin par hasard et là une maison bien connue est en vente ! Une belle opportunité ! Cette maison c’est la « maison des pêcheurs », une maison de bringues, de bonne humeur, de partage, de convivialité !

Lendemain du déconfinement on la visite, et là surprise, un beau potentiel, une vue canon ! Les idées fusent dans nos têtes !

Le 8 juin on signe le compromis de vente. L’été est long, les banques tout ça, tout ça … et finalement on signe la vente définitive le 17 septembre, jour des 4 ans de Marceau !

Mon frère m’a laissé un peu de place sur son blog, je partagerai ici l’avancée des travaux ! Oui car même si elle était habitable, on la veut à notre goût 🙂 !

Les hortensias de part et d’autre de la porte d’entrée … <3
la maison est à gauche de l’Eglise en passant par la place du village !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *