4 week-ends de travaux, du 13 mars au 4 avril, beaucoup d’imprévus…

Par défaut

V’là que ça fait longtemps que je n’ai pas fait d’article…

Après un week-end de repos à Montpellier début mars, nous nous sommes motivés pour continuer les travaux… Des travaux non prévus pour la quasi totalité !

Le premier week-end nous avons fini d’enlever l’isolation des murs de la future cuisine … Les fenêtres ont également été retirées.

Valentin a préparé les rebords pour la pose des fenêtres à gauche de la photo…

Valentin a commencé la chambre voutée qui sera celle des garçons, couper le plancher qui dépassait un peu trop, commencer à mettre les rails et montants pour la pose du placo dans le fond de la pièce…

Bon et puis Valentin a voulu voir comment ça se passait au niveau de la grande niche de l’escalier qui monte à la pièce voutée… Il a donc « décrouté » le mur… et c’est pas joli, joli …

Trois planches fines en très mauvais état soutiennent un mur d’où part la voute… Ces 3 planches reposent sur une autre planche à droite …

Voila voila… la désillusion, l’imprévu de la rénovation, qui a donné quelques nuits difficiles à Valentin… Beaucoup de questionnement sur comment procéder pour solidifier tout ça ! Nous avons demandé également à mon oncle Serge ce qu’il en pensait ! Dur, dur, de la maçonnerie… Valentin n’aime pas ça …

Le deuxième week-end, du sable, beaucoup de sable a été acheté … en prévision du week-end d’après pour la chape de la cuisine…

Valentin et mon père ont bien réfléchi à la niche aussi… et ont commencé le gros boulot…

Valentin a commencé par retirer la planche de droite qui allait très profondément dans le mur…

Ils ont ensuite monté avec des pierres et du ciment un « muret » à droite de la fenêtre sur lequel reposera le linteau.

Une bonne chose de faite ! Maintenant il fallait que ça sèche !

On a aussi ce week-end là, enlever le coffrage des ouvertures !

Moi je me suis occupée de placer les plaques isolantes épaisses sur le sol de la cuisine. Elles nous ont permi d’économiser énormément de volume de béton pour la chape …

Bon ce qu’on ne va pas dire c’est que mon père m’a aidé à rattraper la bourde que j’avais faite … Chut ! 😉

Valentin a placé des rails permettant d’aider à faire une chape bien horizontale, à la bonne hauteur.

Une petite photo pour vous montrer comment l’on « protège » un peu la maison de l’entrée du froid, du vent provenant des ouvertures de la cuisine… Une bâche, des clous, une porte, une échelle, une bétonnière… et le tour est joué ! 😀

Après les 34 ans de Valentin le mercredi, arrive mes 33 ans le samedi ! et pour ça rien de mieux qu’un beau soleil, des amis, et une belle chape dans la cuisine ! Merci Sylvain pour l’aide précieuse !

Ils ont eu assez de sable pour faire le ragréage sous l’ancienne cheminée… et sous l’escalier… Nous aurions bien aimé garder les tomettes au sol mais hélas le carrelage collé au dessus est sacrément tenace… Nous mettrons partout dans cette pièce + cuisine du travertin … Mais ça c’est pas pour tout de suite ! 😀

Nous avons eu un joli cadeau de nos amis ! un olivier ! <3

Nous avons profité du beau temps pour le planter dans le jardin, mais avant il a fallu retourner la terre pleines de racines, de morceaux de verre… !

Le dimanche mes parents nous ont rejoints et nous avons pu commencer à installer notre cadeau d’anniversaire de leur part … Des ganivelles !!! Il fallait sécuriser le grillage pour les enfants, et assez rapidement. Avec les garçons on est souvent au jardin, nous avons déjà planté de la lavande, sauge, thym, romarin, et autres plantes fleuries…

On est trop content du résultat !

Le week-end suivant, celui de Pâque, la niche s’est refaite une beauté !

Après plusieurs heures de travail, deux linteaux d’1m60 de long…

La niche est à présent sécurisée !

Le maniement de la truelle, les efforts répétés … ont eu raison du bras dominant de Valentin… une belle tendinite a fait son apparition. On s’en serait bien passée … Attelle, massage, exercices de rééducation… On espère très fort que cela ne traine pas des mois…

Le confinement se passe à La Bastide pour les garçons et moi… Valentin décale sa semaine de vacances-travaux, en espérant que cela suffise… on n’y croit pas trop malheureusement…

Pour finir sur une note colorée, les jacinthes sauvages du jardin …

Une réflexion au sujet de « 4 week-ends de travaux, du 13 mars au 4 avril, beaucoup d’imprévus… »

  1. Bon, il semblerait que le jardin sera prêt pour cet été, ce n’est pas encore bien sûr pour la maison 😉
    Les ganivelles rendent super bien, hâte de voir cette cuisine achevée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.