Faire le ménage sur Ubuntu

Par défaut
https://doc.ubuntu-fr.org/_media/icons/snapcraft-primary-icon--dark.png?w=140&tok=cbd25e
Logo des Snaps

Jusqu’à présent, je réservais environ 20 Go au système Ubuntu (la racine /), l’équivalent du C:\ sur Windows. Depuis la version 20.04 d’Ubuntu, cela ne suffit plus, on arrive très facilement à 20 Go en installant toutes sortes de logiciels. Il faut dire que l’offre s’enrichit d’années en années, notamment avec l’arrivée des snaps qui permettent d’installer des logiciels, autrefois réservé à Windows.
Dans cet article, je vous donne quelques pistes pour faire du ménage sans aucun risque !

Les mises à jour

À force de télécharger des mises à jour, on accumule toujours plus de noyaux Linux et de fichiers d’installation. 3 commandes permettent de faire le tri facilement :

sudo apt autoremove

Cette commande supprime les paquets logiciels devenus inutiles (anciennes bibliothèques par exemple) mais aussi les noyaux n-2 et inférieur. Si vous utilisez actuellement le noyau linux 5.4.0-40 (commande uname -a), il va supprimer le noyau 5.4.0-37 (et les inférieurs) et ne conserver que le noyau immédiatement précédent, exemple 5.4.0-39.

sudo apt autoclean
sudo apt clean

Ces 2 dernières commandes permettent de vider le dépôt local des fichiers de paquets récupérés.

Les snaps

Un bel article dessus, très complet : https://emmanuelsunyer.fr/2019/04/18/comment-profiter-plus-tranquillement-des-snaps-sur-ubuntu/

Ce qu’il faut retenir c’est que les snaps sont très gourmands en espace disque. De plus, Ubuntu conserve 3 versions des snaps ce qui accentue l’espace disque consommé.

Pour voir l’espace disque consommé par les snaps, on peut lancer cette commande :

sudo du -csh /snap/* |sort -rh

Sur mon poste c’est plusieurs Go !

On peut donc déjà réduire le nombre de version de snaps à 2 avec cette commande :

sudo snap set system refresh.retain=2

Mais aussi supprimer les vieux snaps automatiquement. Pour cela, voici un petit script :

#!/bin/bash
# Removes old revisions of snaps
# CLOSE ALL SNAPS BEFORE RUNNING THIS
set -eu

LANG=fr_FR.UTF-8 snap list --all | awk '/désactivé/{print $1, $3}' |
    while read snapname revision; do
		echo $snapname $revision;
        snap remove "$snapname" --revision="$revision";
    done

Vous le copiez, le collez dans un fichier .sh (exemple RemoveOldSnaps.sh) et vous le rendez exécutable en faisant un clic-droit dessus, onglet Permissions. Ensuite, depuis le dossier où est stocké le script, on peut l’exécuter avec la commande suivante :

sudo sh RemoveOldSnaps.sh 
[sudo] Mot de passe de bristow : 
core18 1754
core18 (révision 1754) supprimé

Ci-dessus, une version du core a été supprimé. N’hésitez pas à regarder l’espace gagné avec la commande précédemment donnée.

Plus d’infos avec la page Snap de la documentation Ubuntu : https://doc.ubuntu-fr.org/snap

Format AppImage

A l’image des snaps, des développeurs utilisent le format AppImages : NextCloud, Cozy… Ces fichiers sont encombrants, mais l’avantage c’est qu’on peut les stocker sur l’espace personnel /home. Je vous recommande de vous créer un dossier AppImages visible et y stocker ces fichiers. Lors de la mise à jour de l’application, le nouveau fichier sera stocké à côté, il ne restera plus qu’à supprimer les anciennes versions, toujours présentes.

Repartitionner le disque dur

Si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi repartitionner votre disque avec GParted : agrandir / au détriment de /home. Voici la procédure qui nécessite d’être très prudent car vous pourriez perdre des données (je l’ai fait 4 fois sans problème) :

Si actuellement vous avez ce partitionnement par exemple :
/ de 20 Go
/home de taille bien supérieure à 20 Go
swap de 4 Go

  • Brancher une clé USB Ubuntu sur votre poste
  • Booter dessus afin que / et /home ne soient pas occupées.
  • Réduire la taille de /home afin d’avoir 10 Go d’espace libre avant /home.
  • Agrandir / pour prendre l’espace disque (il restera quelques Mo non occupés entre les 2 partitions)
  • Appliquer les opérations et dites que vous êtes OK avec les messages
  • Patienter… car les données de /home vont être déplacées, si vous avez plusieurs Go, c’est long.

Sur un poste qui a subit l’opération, on se retrouve avec cela :

Nouveau partitionnement, passage de 20 à 30 Go pour / (pas de swap ici).
Une réaction ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *